Et si on disait au revoir à 2020 ?

Et si on disait au revoir à 2020 ?

3 janvier 2021. 

L’envie d’écrire, et de vous écrire !

Je n’ai pas toucher mon blog depuis un moment, mais à vrai dire, j’avais décidé de moins me prendre la tête concernant la régularité des articles.

Je me suis dit que poster quand j’en avais envie serait plus authentique et je pense que j’ai eu raison.

C’est en ne me mettant pas de barrières que j’arrive à le mieux écrire.

Aujourd’hui comme beaucoup de personnes ont pu le faire, j’avais envie de faire une rétrospective de 2020.

Ça y est nous sommes passés en 2021, l’année 2020 est terminée et comme pour beaucoup j’avais envie écrire cette année, de me rappeler. Des beaux moments comme des moins beaux. Et c’est aussi ça la vie. 

La vie c’est surmonter les moments un peu moins faciles et profiter des bons moments. La vie c’est tirer des leçons de ce que nous traversons. J’ai beaucoup appris de l’année 2020.

2020 m’a appris qu’il fallait profiter de la vie, que du jour au lendemain tout pouvait changer. 2020 m’a appris à profiter de l’instant présent sans me soucier du lendemain. 2020 m’a appris que du jour au lendemain notre vie pouvait être modifié, modifié par un confinement, modifié par la perte d’un être qu’on aime. Ce sont des choses que je n’avais jamais vécu auparavant.

Les choses de la vie vous me direz, mais les choses qui font mal au cœur. 2020 m’a beaucoup apporté, mais moi aussi beaucoup enlevé. Si vous me suivez sur Instagram, vous savez sûrement de quoi je veux parler. La perte de mon petit chien, un être à part entière à mes yeux, une personne de ma famille. Je vous l’ai montré souvent, il est ma petite vie, mon rayon de soleil. Me l’enlever a complètement éteint mes journées.

Et la vie nous a offert un frère et une sœur pour lui, je sais que de là-haut il veille sur eux, et je sais que d’ici, on le voit un peu en eux. Tellement d’amour à donner et tellement d’amour à recevoir. C’est deux petites boules d’amour qui ont rejoint nos vies, nous ont un peu sauvé. 

2020, ça a été l’adoption de l’une des plus belle chose de notre vie. L’adoption de notre petite boule d’amour, l’adoption de réglisse. Adopter un chien avec Vincent était un rêve, commencer à fonder notre famille ensemble, avec tout ce que nous avons vécu et tout ce que nous vivons à deux nous avions envie d’agrandir notre famille et maintenant nous sommes trois. Vous le savez les animaux sont des êtres à part entière dans ma famille. Elle me comble d’amour et de bonheur. Ce petit cœur, ce petit amour, notre rêve. Nous sommes les plus heureux, et encore plus avec elle.

Et puis avant ce petit bonheur, 2020 ça a été notre emménagement avec Vincent, mon amoureux. Cette année ça a un peu été la nôtre. Entre notre emménagement et l’adoption de Réglisse… nous avons réalisé plus d’un de nos rêves. Mon amoureux depuis toujours mon premier amour, et me dire que cette année 2020 a été l’année où nous avons pu exaucer l’un de nos rêves, habiter ensemble. Depuis le temps qu’on en parle, depuis le temps qu’on se le disait. C’est durant l’année 2020 que nous avons pu le réaliser. Me dire qu’aujourd’hui j’habite avec mon amoureux que je partage chaque instant de vie avec lui, ça me paraît irréel. Je suis si heureuse de partager ma vie à ses côtés. Je l’aime tellement.

2020 ça aussi été le confinement. Un confinement, quelque chose que nous n’avions jamais vécu auparavant. Ça peut paraître bizarre avec du recul de se dire qu’on est resté pendant trois mois chez soi sans pouvoir sortir, avec un virus à l’extérieur, que nous devions faire attention en se lavant les mains et en portant un masque. Quand j’y repense c’était vraiment bizarre de sortir de chez soi alors qu’avant c’était une habitude.

Mais par ce confinement j’ai aussi pu profiter de ma famille. Nous avons cuisiné, jouer ensemble, pris le soleil, bricoler, créer. Au moment où nous avons été confiné je devais déménager avec Vincent. Alors ce confinement était comme une manière de passer encore des moments avec ma famille avant que je passe le grand pas de quitter mon chez moi. Vous le savez je les vois quand même régulièrement, mais le symbole de quitter sa maison, sa chambre, pour avoir son véritable chez soi, c’est quand même une grande étape de vie.

2020 ça aussi était beaucoup de créations. Forcément nous étions confiné, j’avais donc envie de m’occuper de faire des choses différentes que je faisais d’habitude ! Et sachant que nous devions emménager très prochainement avec Vincent et que je cherchais de quoi décorer notre maison… l’envie de créer, pour nous, pour notre cocon, est apparu. Et comme quoi chaque chose arrive toujours pour une bonne raison, de cette envie de créer est née la fabrique d’amour. La fabrique d’amour qui aujourd’hui est un petit compte Instagram qui créé pour vous des créations en coton, en laine, en tricotin, en fil de fer. C’est un petit compte Instagram par lequel je créé pour vous, pour votre cocon, pour vous donner de l’amour.

En 2020, j’ai aussi pu voyager. Je suis retournée à Biarritz ma ville de cœur celle que j’ai découvert il y a deux ans et que j’ai adoré. J’avais hâte d’y retourner et de me dire qu’on a réussi à le faire, et que j’ai des souvenirs incroyables de cette semaine dans ma tête me rend la plus heureuse du monde. En parlant de ville de cœur, je suis aussi retournée sur la Costa Brava. Vous savez que j’adore ce coin, et encore plus ces dernières années depuis que nous avons la voiture avec Vincent, et que nous pouvons encore plus la visiter. Des souvenirs plein la tête et de l’amour dans le cœur, voilà ce que je garde de ces petites vadrouilles que la vie nous a permises de faire.

Mais 2020 c’est aussi des rencontres, des moments entre amis, avec mes amis que je n’avais pas vu depuis des mois, Madeleine Mathias, Rim, Sylvaine. Des moments ensemble à rire profiter s’aimer. Autour d’un picnic, à une table de restaurant, au bord de la plage…. tout simplement ensemble.

Des moments avec de nouvelles personnes, comme Ilona… des rencontres Instagram qui ont marqué mon été.  

Et bien sûr, en parlant de nouvelles personnes je ne pouvais pas ne pas citer Fanny. Fanny qui a sûrement été la rencontre amicale de mon année 2020. Fanny que j’ai rencontré grâce à la Fac. J’ai fait ma rentrée 2020, en septembre dans un nouvel endroit. Je vous laisse imaginer mon appréhension, mon stress, et pourtant grâce à elle tout est plus simple, et aujourd’hui c’est comme si on se connaissait depuis toujours. Merci 2020 de m’avoir fait rencontrer de belles personnes.

Et pour celles que je n’ai pas pu voir, 2021 nous offrira plus de temps, j’en suis sûre. (Eva, Maëva ❤️) 

2020, ça aussi était l’année où j’ai essayé de soigner mon moi intérieur.  Alors si vous passez par là, Pélagie et Paola, Sachez que vous avez marqué mon année 2020, et même ma vie entière. Chacun devrait avoir une Paola est une Pélagie dans sa vie. Je suis heureuse d’avoir eu le courage de demander de l’aide quand j’en avais besoin, et je sais que je devrais continuer à le faire en 2021.

2020. L’année de l’amour, avec ma famille, mon amoureux, mes amis, et moi même. L’année où j’ai encore plus appris qu’il fallait profiter et ne rien regretter. L’année où j’ai tout voulu graver. L’année où je me suis faites tatouer (coucou Mélanie 🖤). Et ça aussi ça a marqué ma vie. Car j’ai marqué pour toujours sur moi que ma priorité est juste devant moi, auprès de ce que j’aime.

2020, l’année de mes 20 ans, une année que je retiendrai encore plus qu’une autre, car 2020 nous a aussi offert de magnifiques moments, des moments que je n’oublierai pas, des moments qui m’ont tant apporter.

Et même si tous ces mots sont dans le désordre ce soir, je suis contente d’avoir écrit. Je suis contente D’avoir pu écrire ces mots, d’avoir pu écrire mon année 2020.

2021 me voilà 🤍✨

With joy,
Sarah


PS: je vous laisse juste là un petit Réel qui résume mon année 2020 ♡ si vous êtes pas trop texte.. c’est un bon compromis hihi ♡

https://www.instagram.com/reel/CJgrKfuC8ot/?igshid=gmfgn1qayaoj

Suivre:
Partager:

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *